04.09.20

Nous voulons donner de la valeur aux emballages réutilisables

Les huit membres de l’équipe de reCIRCLE sont aux anges : la start-up bernoise vient de décrocher l’un des prestigieux prix du Swiss Economic Forum, une manifestation qui récompense chaque année des jeunes entreprises suisses. « C’est pour mon équipe et moi-même une formidable reconnaissance du travail accompli ces quatre dernières années. Convaincus que les emballages doivent s’inscrire dans une économie circulaire, nous avons démontré qu’un circuit primaire, avant la phase de recyclage, peut fonctionner. Nous remercions le jury, nos 1300 partenaires ainsi que nos partenaires financiers et commerciaux pour leur confiance et nous réjouissons que notre vision, ‘du jetable au réutilisable’, continue de gagner du terrain», se félicite Jeannette Morath.
 

L’idée commerciale

Le concept de reCIRCLE est à la fois simple et bien pensé : le client prend son repas à emporter dans une reCIRCLE BOX puis la rend dans l’un des établissements partenaires de reCIRCLE ou la conserve pour une utilisation future. Pour chaque boîte, 10 francs de consigne sont demandés. Aujourd’hui, près de 1300 établissements ont rejoint le mouvement à travers la Suisse, du restaurant d’entreprise ultramoderne au stand de kebab ou au food-truck de quartier en passant par le grand groupe de restauration. La fabrication est suisse et, depuis cette année, neutre pour le climat. Jeannette Morath : « Chaque jour, quelque 50 000 boîtes sont en circulation ; ce sont donc autant de contenants qui ne sont pas jetés, soit un millier de sacs poubelle pleins en moins par jour. Et les chiffres augmentent constamment. L’impact sur le climat n’est pas non plus négligeable. »

De la vision à la concrétisation

C’est chez son ancien employeur que Jeannette Morath a mis le pied dans la filière du réutilisable : en 2007, le service « Élimination et recyclage » de la Ville de Berne introduisait la vaisselle réutilisable lors des manifestations. Jeannette Morath aidait les organisateurs à passer au zéro déchet. Dès lors, il n’y avait qu’un pas à franchir pour appliquer le réutilisable à la restauration à emporter. En 2014, c’est entourée d’un groupe de travail et grâce à un crédit de promotion des technologies environnementales de l’Office fédéral de l’environnement (OFEV) que l’entrepreneuse a lancé un projet pilote Le projet pilote a rencontré le succès escompté et encouragé Jeannette Morath à concrétiser sa vision : fabriquer des récipients abordables, écologiques et surtout réutilisables.

Perspectives

« Nous voulons donner de la valeur aux emballages réutilisables » : tel est le pari de reCIRCLE. Un groupe d’experts planche d’ailleurs en continu sur de nouveaux produits. « Dans les reCIRCLE BOX, les restes peuvent être conservés consommés ultérieurement au lieu de finir à la poubelle avec le contenant jetable. La vaisselle réutilisable remplit donc une double fonction puisqu’elle aide à réduire le gaspillage alimentaire. »

À partir de 2021, la nouvelle législation de l’Union européenne sur le plastique obligera les établissements de restauration à proposer des solutions plus écologiques en matière d’emballage. Autant dire que reCIRCLE est dans l’air du temps : « La tendance est de plus en plus au remplacement des emballages jetables par des équivalents réutilisables », observe Jeannette Morath. « Partout dans le monde, les contenants jetables posent problème. La problématique des déchets est plus que jamais d’actualité, c’est un défi à la fois pour l’environnement, les sociétés, les gouvernements et les consommateurs finaux. La conscience des enjeux environnementaux gagne du terrain et les gens sont maintenant prêts à agir », estime l’équipe de direction de reCIRCLE. D’où l’intention de la start-up de s’implanter à moyen terme en Europe par un système de franchises. 
 

À propos de reCIRCLE

En août 2016, la start-up reCIRCLE fait ses premiers pas avec un réseau de 24 partenaires. Quatre ans après la mise sur le marché, le réseau compte pas moins de 1300 entreprises partenaires, dont les deux tiers sont des établissements proposant des plats à emporter et le tiers restant des cantines et des restaurants du personnel. Plusieurs grandes entreprises de restauration, notamment les restaurants Coop, SV Group, Compass Group (Suisse), ZFV, Eldora et Novae Restauration, proposent le système de vaisselle réutilisable dans leurs propres restaurants ou dans les restaurants en gérance.

L’assortiment

Il existe cinq formats de reCIRCLE BOX : bord haut ou bord bas, avec séparation pour les menus, format saladier et tasse pour les soupes. Toutes les reCIRCLE BOX sont pourvues d’un couvercle hermétique et peuvent être empilées sans adhérer les unes aux autres. Depuis peu, reCIRCLE propose également des couverts innovants. Ceux-ci se composent d’un spife, ustensile servant à la fois de cuillère et de couteau (contraction de spoon, pour cuillère, et de knife, pour couteau), et d’une fourchette

Pour les restaurateurs intéressés

Le système de restitution des BOX est pratique et simple : une personne qui achète un repas dans une reCIRCLE BOX à Zurich peut rendre celle-ci à Genève ou à Berne. Les établissements intéressés peuvent tester le système de réutilisation pendant trois mois. Le partenariat coûte 150 francs à l’année. Pour un accès exclusif, l’échange et le restitution des produits reCIRCLE, un abonnement est conclu en sus.

Pour les particuliers intéressés

Les établissements partenaires sont reconnaissables à un drapeau ou un label reCIRCLE. Tous les partenaires actuels figurent sur la carte. Certains produits peuvent également être achetés dans la boutique en ligne de reCIRCLE.

 

 

 

 

 

Contact

ESTHER BECK PUBLIC RELATIONS

Bellevuestrasse 57

CH-3095 Spiegel b. Bern

contact@estherbeck.ch

+41 (0)31 961 50 14

 

Mentions légales Protection de données