29.10.19

« Le Jardin », restaurant emblématique de l’hôtel Le Richemond, continue son ascension

Depuis son entrée dans le guide en 2013, le restaurant dont le nom fait référence à son idyllique situation face au Jardin Brunswick, a su conquérir les critiques gastronomiques. La qualité de la cuisine et du service ont été récompensées par la note de 14/20 en 2014, 15/20 en 2015 et 16/20 de 2016 à l’an dernier. En 2019, le guide a sacré Sébastien Quazzola « pâtissier de l’année ».

Philippe Bourrel : des cuisines d’Alain Ducasse au Jardin

Après un parcours parisien auprès de chefs étoilés, Philippe Bourrel a rejoint Le Richemond en 2013 et a toujours eu à cœur depuis lors de repositionner Le Jardin comme un lieu de rendez-vous incontournable pour les gastronomes genevois. Un statut que semble reconnaitre aujourd’hui le Gault & Millau en lui décernant, à lui et son équipe fidèle depuis 5 ans, la note de 17/20 accompagnée de ce joli commentaire : « Incontestablement, Philippe Bourrel, le jeune chef du restaurant gastronomique de cet historique palace genevois, se profile comme l’un des ténors de la gastronomie genevoise.

Dopée par le titre de «Pâtissier de l’année» obtenu par Sébastien Quazzola en 2019, la qualité de l’ensemble des prestations en cuisine semble touchée par la grâce. Dans les assiettes, il y a tout ce que l’on peut espérer y trouver : de la fraîcheur, de l’inventivité, des présentations irréprochables et des produits de première qualité. Le tout galvanisé par des apprêts superbes, tant du point de vue des assaisonnements que des cuissons, absolument parfaites. (…) Quelle riche idée, que de marier ces fines lamelles de veau façon gravlax avec de l’huître : une union délicate tout en belle vivacité. Même réussite avec les langoustines, accompagnées de petits pois pour la fraîcheur et de rhubarbe pour les notes acidulées. L’harmonie est remarquable et fait ressortir la qualité des crustacés. (…). Pour finir, le dessert rend hommage à son auteur talentueux : construit autour du miel, de la groseille et du thym, il touche à la perfection. Et le sorbet au thym-citron achève un tableau tout en gourmandise. »

Le Jardin Végétarien
« Pas en reste, le menu végétarien est épatant, lui aussi. Il débute avec des légumes croquants dressés sur une purée d’avocat relevée au miso: léger et goûteux. Puis une tartelette aux asperges à la pâte discrète met en valeur le végétal qu’un subtil sorbet à l’estragon vient fouetter. On poursuit avec bonheur grâce à ces mini-cannellonis farcis de petits pois et d’asperges, rehaussés d’une espuma de gruyère fine et délicieusement crémeuse. » commente le Gault & Millau. « Suite au succès de la première édition de la Veggie Week, nous avons décidé d’offrir un menu végétarien qui accompagne chacune de nos cartes au fil des saisons. Je suis très touché que ce menu ait retenu l’attention des critiques et que Le Jardin soit depuis plusieurs années reconnu pour sa proposition veggie ». souligne Philippe Bourrel.

Les clients au cœur de la recherche d’excellence
«Nous sommes très fiers de cette nouvelle distinction qui reconnait des années de passion et de dévouement des artisans du Jardin : l’équipe de Philippe Bourrel et Sébastien Quazzola en cuisine, les acteurs de la salle dont le « service professionnel, prévenant et souriant » a été souligné et notre sommelier qui s’attache à faire découvrir les pépites de Genève et des cantons voisins » observe André Cheminade, Directeur Général. « Cette réussite collective ne serait rien sans le soutien de nos meilleurs ambassadeurs, les épicuriens locaux ou de passage, qui nous font partager leur expérience au travers de leurs commentaires et nous encouragent dans cette quête de l’excellence. C’est d’ailleurs suite à une demande croissante de leur part que nous avons décidé d’ouvrir les portes du Jardin sept jours par semaine pour le déjeuner et le dîner. » renchérit-il.

 

Contact

ESTHER BECK PUBLIC RELATIONS

Bellevuestrasse 57

CH-3095 Spiegel b. Bern

contact@estherbeck.ch

+41 (0)31 961 50 14